Bulgaarse Prostituees

L’Église orthodoxe bulgare s’est opposée à l’introduction d’une loi qui rendrait légal l’achat et la vente de services sexuels. Il n’est pas rare que des femmes mariées soient victimes de la traite dans le commerce du sexe, car elles sont considérées comme plus faciles à contrôler et à forcer. L’Église orthodoxe affirme que toutes les prostituées sont moralement en faillite, ce que certains travailleurs du sexe considèrent comme une insulte à cause de leur statut.

L’approche bulgare de la prostitution n’est pas entièrement basée sur la légalisation, elle concerne également l’acceptation sociale et la mobilité. L’approche bulgare de la prostitution a toujours été axée sur la mobilité, mettant les travailleuses du sexe à la disposition de tout homme qui souhaite leur acheter du sexe et les aidant à construire un réseau social, augmentant ainsi les chances de trouver un acheteur. La légalisation n’aide en rien les ouvriers à augmenter leurs possibilités de trouver des acheteurs, tandis que l’organisation des prostituées a été faite pour les aider à améliorer leurs conditions.

Il existe de nombreux cas documentés de femmes bulgares travaillant comme nettoyeurs de rue à Sofia et dans d’autres villes, se rendant au village le plus proche pour trouver des clients. Certaines de ces femmes finissent par passer toute la journée à travailler dans un bordel, généralement pendant six ou sept heures, puis à retourner vivre dans une autre région rurale. Alors que certaines femmes ont trouvé une source régulière de revenus grâce à la prostitution, d’autres ont tenté de s’échapper des bordels en allant au gymnase, en allant à l’école ou à l’université. Une telle décision est considérée par beaucoup comme un signe de déloyauté envers leur famille, mais l’attitude de la Bulgarie à l’égard de la prostitution est plus compliquée. Le code social n’autorise aucune femme à travailler en dehors de la maison, ce qui montre que les bordels bulgares contredisent également la notion de mobilité sociale. bulgaarse prostituees