Rencontres Ardennaises

Des réunions ardennaises ou des actions antisionistes ont eu lieu en mai 1967 à Dachau, en Allemagne de l’Ouest. Le but était de protester contre la guerre au Vietnam. C’était aussi une démonstration audacieuse du sentiment anti-américain de la part de ceux qui ont choisi de s’y rendre. Je me souviens d’avoir traversé les Ardennes en voyant le panneau indiquant “USA” écrit en grandes lettres blanches. Avec le recul, je me rends compte que ce signe n’était pas seulement une protestation contre la guerre, mais aussi une démonstration de l’unité allemande. Je suis certain que de nombreuses autres nations et cultures se seraient jointes à nous dans cette action, si elles avaient su que nous étions unis.

Je suis allé dans les Ardennes avec ma femme, Jackie, et notre petite fille, Katja. Nous avions décidé de célébrer notre 50e anniversaire en famille avec nos enfants et petits-enfants, et nous voulions que cette journée spéciale soit mémorable pour nous tous. Après notre arrivée à Dachau, nous n’avons pas trouvé de restaurant ouvert, nous avons donc commandé une pizza et nous nous sommes assis pendant deux heures en regardant les rediffusions de la Seconde Guerre mondiale à la télévision. C’était une excellente façon de commémorer notre évasion de la domination nazie.

Quand nous sommes revenus de l’aéroport en Allemagne de l’Ouest, Jackie et moi avons conduit jusqu’à la vieille ferme où vivaient nos ancêtres. C’était très sombre et nous avions l’impression que c’était notre dernière chance de nous réunir en famille avant d’être forcés de quitter les États-Unis. Je ne me souviens pas beaucoup de la conversation que nous avons eue avec ma grand-tante, mais je me souviens qu’elle m’a dit qu’elle souhaitait que je sois encore en vie pour qu’elle puisse être avec elle bei der Zuun un jour. Je lui ai promis que je le ferais. rencontres ardennaises